• Infidélité/Fidélité

    Ouh là, je vous voir venir les filles de Blogland... :)   Non, non, je n'en suis pas encore victime ou coupable. Je ne cherche pas non plus à relancer pour la Xème fois la polémique qui entoure ce sujet passionnel.

    Je voudrais juste vous faire part d'une discussion que j'ai eu ce week-end avec mon amie, concernant cet epineux sujet.

    Il va s'en dire que le fait d'avoir lu vos remarques, vos états d'âmes, vos agissements personnels, la semaine dernière, m'ont marqués et j'ai voulu aller plus loin là dessus avec ma copine.

    Nous sommes tous les deux d'accord pour dire qu'il y a une différence entre tromper l'autre et "tomber" amoureux d'une nouvelle personne ou ne plus aimer l'autre.

    Je suis avec une fille qui a trompé son mari... (Hé oui, je vous étonne là, hein les bloglandaises.. :) ) Elle m'a raconté son histoire toiut au début de notre relation. "Tu as trompé une fois, tu peux tromper deux fois..." est une phrase que j'ai souvent entendu, voulant dire que le premier passage à l'acte étant le plus dur (Ange pourra confirmer ou infirmer). En ce qui concerne mon amie, çà n'est pas le cas. Je ne peux malheureusement pas rentrer dans les détails de sa vie intime pour expliquer son acte, pour des raisons de discrétions.

    En ce qui concerne mon couple, (donc uniquement elle et moi, je n'en fait pas du tout une généralité) :) tant qu'il y aura de l'amour, il n'y aura pas tromperie et si l'amour disparait et que la lassitude s'intaure, il y aura séparation, mais pas d'accord de "libertinage" ou "couple libre".C

    Celà ne concerne que mon couple et ne veut pas dire que je ne respecte pas les autres formes de vies à deux.  ;o)


  • Commentaires

    1
    cleo.x
    Lundi 27 Septembre 2004 à 10:19
    Désolée
    Pas d'avis sur la question. Chacun fait comme il lui plaît.
    2
    Ange
    Lundi 27 Septembre 2004 à 10:41
    Accord de libertinage ?
    C marrant. Si j'en avais parlé avec mon mari au début de notre relation, j'en serais sans doute arrivée aux mêmes 'accords'. Et pourtant, j'avais déjà été infidèle, donc le passage à l'acte ne m'effrayait guère. Tu devrais mettre à la fin "Celà ne concerne que mon couple AUJOURD'HUI...." parce que je suis bien placée pour savoir que le principe d'aujourd'hui n'est pas celui de demain. Parce que peut-être, plus tard, alors que vous aurez une relation ensemble plus solide que jamais, avec des enfants, avec plein de projets communs, avec une vraie vie de couple bien établie et que, dans un instant de faiblesse, dans une période difficile, dans un moment de doute comme nous en connaissons tous, tu seras tenté, je doute fort que tu décides de tout arrêter pour une histoire de fesses.
    3
    cleo.x
    Lundi 27 Septembre 2004 à 10:46
    Voilà
    C'est plus ça que j'aurais voulu dire. Advienne que pourra.
    4
    Tschok
    Lundi 27 Septembre 2004 à 10:47
    Voulir le dire
    Bizarrement, Angy est très consensuelle, sans jeu de mots.
    5
    Ange
    Lundi 27 Septembre 2004 à 10:49
    Disons...
    ... que j'ai un peu moins d'illusions que Kraaft sur le sujet, sans doute parce que j'ai eu plein de principes moi aussi et qu'un jour je me suis rendue compte qu'on n'est pas toujours en mesure/capable de les appliquer et qu'un principe n'a aucune raison d'être au fond, puisque pas applicables à tous et à toutes les situations. Prendre ce qui vient, comme ca vient, réagir comme on le sens, avec les tripes. Pas envie d'être infidèle pour l'instant, tant mieux ! Si on est pas raide dingue de l'autre au début d'une relation, ca n'est pas après 10 ans de vie commune qu'on va le devenir !
    6
    Kraaft
    Lundi 27 Septembre 2004 à 10:52
    Je répondrais que...
    Tu as aussi cette possibilité : ne pas tout abandooner pour une histoire fesses = ne pas avoir d'histoires de fesses et ainsi ne pas avoir cette "culpabilité"... qui un jour de toute façon si l'autre l'appprend pourra faire que tu perdras tout. Passer ce cap difficile autrement que sexuellement.
    7
    Ange
    Lundi 27 Septembre 2004 à 11:00
    Bien sur...
    ... c'est une solution. Si tu habites dans un monastère, ca doit être applicable. Quand tu as une vie 'normale' (je ne parle pas de moi, je parle de la majorité des gens, pour moi, c'est autre chose, c'est pathologique), donc, je disais, quand tu as une vie normale, tu as des moments difficiles, comme tout le monde. Des périodes où tout n'est pas rose, ou tu as envie de lacher du lest, où tu te sens un peu prisonnier de ta vie, envie de tout changer mais rien perdre, cependant. Et bizarrement, la vie choisit toujours ces moments là pour te faire croiser la route d'une autre personne, un peu dans le même cas, avec laquelle tu t'entends plus ou moins bien. Au mieux, tu ne trompes pas ta femme par 'principes' et petit à petit, tu t'éloignes d'elle parce qu'inconsciemment, tu lui en veux du 'principe' que tu t'imposes. Et tu te sens plus enfermé encore, et tu finis par tout perdre pour te 'libérer. Au pire, tu la trompes. Notez que le pire, bien maitrisé, peut être parfois le meilleur.
    8
    Kraaft
    Lundi 27 Septembre 2004 à 11:12
    J'avoue...
    que je suis assez d'accord avec ta derniere analyse...
    9
    Ange
    Lundi 27 Septembre 2004 à 11:14
    Tu vois...
    ... alors arrête de te prendre la tête maintenant sur ce qui pourrait se passer demain. Vis, aime, soit fidèle puisque c'est ton choix. Et demain, si cela t'arrive, refléchis en terme de 'bonheur cumulé'. Un jour, faudra que je vous expliquer cette théorie, qui n'est pas de moi.
    10
    Kraaft
    Lundi 27 Septembre 2004 à 11:36
    Mais est-ce que...
    ce bonheur cumulé fait le poids...? Je ne pense pas chez tout le monde... J'attend cette théorie avec impatience :)
    11
    Ange
    Lundi 27 Septembre 2004 à 11:40
    Il faudrait...
    ... que je retrouve mes sources, je ne me souviens plus trop bien. Disons que le principe c'est que dans chaque décision que nous prenons il y a d'autres gens qui sont concernés et qu'il faut calculer le coefficient de bonheur cumulé que chaque alternative permettrait de réaliser... Je chercherai quand j'aurai un peu plus de temps.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :